BIG GIRLS DON’T CRY (les grandes filles ne pleurent pas)

 

ou Comment j’ai repris ma vie en main…

Avant j’étais hyper stressé, je travaillais trop, je me laissais marcher sur les pieds, je n’avais plus le temps de m’éclater, j’étais devenu une personne bien trop sérieuse ….Et puis un jour, j’en ai eu marre !

Long is the run…

dbhd189167

 1) j’ai pris le temps de réfléchir :

Je me suis posé tout un tas de questions :

Pourquoi je fais les choses que je fais : parce que je suis persuadé de devoir les faire ? par devoir ? par conviction? parce que quelqu’un m’a ordonné de les faire ?

Qu’est-ce que je veux vraiment ? je veux dire si j’en avais vraiment rien à foutre de l’opinion des gens je ferai quoi là maintenant, je serai où demain ?

Quelles sont les choses que je fais régulièrement ou que j’accepte mais dont en réalité « je me fiche complètement » ? autrement dit : Quelles sont les choses qui m’intéressent et quelles sont les choses dont je me fout royalement?

Est-ce que je veux que les gens m’aiment ? Me respectent ? m’admirent ? et si être en phase avec soi même c’était accordé plus d’importance à ce qu’on fait qu’au sentiment que ça va provoquer chez les autres ?

Quelles sont les situations ou les personnes que me pèsent ? En gros quels sont les « nuisibles » dan mon existence ?

A quel moment j’ai décidé d’abandonner ? A quel moment je me suis dit que de rentrer dans le moule était plus important que de vivre sa vie pleinement ?

dbhdjpg.jpg

2) J’ai défini mes objectifs de vie et aspirations et les ai mis par écrit

Cet exercice est plus difficile qu’il n’y parait car écrire sur une feuille c’est extériorisé sa pensée et donc commencer à l’assumer.

J’ai mis un certain temps à exprimer clairement mes idées ; et j’avoue que certaines manquent encore de clarté.

Exprimer ses objectifs de vie, ce n’est pas juste faire une liste d’idée comme on établi une liste de course; c’est dire avec beaucoup de précision où on va. Plus on est précis dans la détermination de ses objectifs et plus on a de chance d’y arriver.

3) j’ai pris des décisions

Maintenant que je savais où j’allais, il était indispensable d’adapter ma vie en conséquence. J’ai décidé de faire de ma vie une priorité et de faire passer mon bonheur avant les désagréments ce qui m’a  demandé de procéder aux modifications suivantes :

la première : refuser. Dire non aux gens, poliment (encore que…), gentiment mais refuser tout de même. Vous ne devez pas vous laisser parasiter par les personnes avec qui vous interagissez. Ils poursuivent leurs objectifs, poursuivez les vôtres !

la 2ème relativiser. Personne n’est indispensable; la nature à horreur du vide : ils survivront avec ou sans vous et vous de même !

la 3ème : me fixer des objectifs hebdomadaire réalisables.  Je me fixe 2 objectifs professionnels et 2 objectifs personnels par semaine qui servent mon objectif de vie. Chaque matin je fais le point sur les actions à réaliser pour atteindre ces objectifs.

Ca a peut être l’air compliqué mais pour moi c’est devenu une habitude.

la 4eme et dernière chose : adopter une routine qui soit en phase avec vos objectifs et surtout rester discipliné cad faire en sorte de respecter cette routine et ne pas reporter au lendemain les choses qu’on a décidé. Pour rester focus sur ses objectifs rien de tel que de les lire tous les matins avant de commencer sa journée 🙂

dbhd189168

4) j’ai cherché le moyen de rester motiver

Regarder des vidéos youtube de motivation et/ou lire des livres de motivation aura été décisif. Pourquoi ? parce qu’il est très dur de rester motivé.

Vivre sa vie et assumer ses choix n’est pas facile tout les jours, cela demande notamment de se blinder.

Parfois il peut être intéressant d’être appuyé par quelqu’un pour conserver sa motivation.

Si vous aimez moyennement lire je vous conseil ces 2 livres de motivation qui sont très très bien rédigés (facile à lire).

129163.jpg

et ce livre d’exercice sur 30 jours

dbhd129164

Si vous comprenez bien l’anglais les petites videos YOUTUBE de Terri Savelle Foy sont très stimulantes.

AU FINAL

Depuis que je sais exactement où je vais certaines situations ont cessé de m’affecter.

Je mène une vie plus conforme à mes attentes (je suis beaucoup moins frustrée, stressée ..).

J’ai appris que VIVRE sa vie demande de se consacrer du temps pour réfléchir, se remettre en question, prendre des décisions, les réajuster etc…

Tout le monde à le droit de se tromper le plus grave c’est de rester accrocher à ses erreurs.

DBHD

o-NICKI-MINAJ-facebook.jpg

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s